Parle parle, jase jase

Coucou tout l’monde! Au dernier cours on a beaucoup parlé de Twitter et l’usage qu’on en fait et là j’me suis dit « pis si je faisais un melting pot de c’que j’ai vu dans ma technique et de c’que j’ai vu dans divers cours à l’uni!? » Fac c’est ça, aujourd’hui je vous sert un petit pâté chinois à saveur de publicité!

Dépendement l’entreprise œuvre dans quel domaine, certains réseaux sociaux seront plus utilisés ou encore l’usage de chacune des plateformes sera différent. Pis non seulement l’usage va être différent, mais l’information qu’on va y trouver va l’être aussi.

Dans le monde de la mode le visuel est très important et là j’pense pas vous apprendre quelque chose de nouveau! Si ma grand-mère veut que son blogue de tricot fonctionne, elle doit mettre des photos! Pis pas des photos de ses broches à tricoter ou de ses ballots de laine, mais des photos des ses produits finaux! Les gens qui vont regarder les réseaux sociaux des entreprises mode (ou leur site internet) veulent voir des produits, des avis des clients, est-ce que c’est beau? Est-ce que c’est de qualité? On a beau écrire une description du vêtement ou du produit, mais une image vaut milles mots, j’ajouterais même que « les paroles s’envolent, les écrits restent, les images fessent! » comme dirait Louis-José Houde (si jamais ça te tente de voir le numéro qui y est relié).

Mettons que ma grand-mère devient bin populaire et s’part une entreprise de produits tricotés, il va falloir qu’elle fasse de la publicité, mais quel.s média.s choisir? Pas besoin de trop se casser la tête. On peut subdiviser les médias en trois grandes catégories; bought, owned et earned (vas donc prendre un petit deux minutes regarder ça, bin intéressant, short and sweet à part de ça!). Comme les gens sur les réseaux sociaux décicent de leur plein gré de s’abonner à la page d’une entreprise, de commenter, d’aimer ou encore de partager des publications, on dit que ça entre dans la catégorie earned. Cette catégorie là est un visage à deux faces, elle peut nous aider comme nous nuire. Comme on a vu dans le cours, les gens ont une tendance à plus croire ce que leurs amis et leur famille vont leur dire, donc partager sur Facebook par exemple. C’est un média qui coûte des peanuts et qui peut s’avérer très bénéfique!

Bon je vous laisse, je vais écouter ce que Jacques a à m’apprendre au sujet des différents concessionnaires automobiles! Y’est bin plus fiable que les publicités des compagnies automobiles 😉 !

Image de bannière: Stock Snap

Une réflexion sur “Parle parle, jase jase

  1. Claude Malaison dit :

    On se laisse un peu aller dans ce billet? Un peu court, moins visuel, pas de mots-clés. Un peu bâclé, à la va vite je trouve. Le filon de la grand-mère et de son blogue de tricot est un bon filon mais il faut l’étoffer. Go, go, go! 🙂

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s